Des enfants travaillent 16 heures par jour chez Foxconn…

Un nouveau reportage affligeant dénonce les conditions de travail chez Foxconn, évoquant l’esclavagisme moderne.

 

Ce n’est pas le premier reportage qui pousse à s’indigner des conditions de travail des employés de Foxconn en Chine, assembleur à la chaîne de très nombreux produits électroniques et informatiques, mais le compte-rendu fait par un journaliste de la radio américaine PRI est affligeant. Mike Daisey s’est en effet rendu à Shenzen avec son équipe pour visiter les infrastructures de Foxconn et rencontrer des ouvrières de l’usine en dehors des murs de celle-ci gardés par des hommes armés. Relayés par Business Insider, les témoignages qu’il rapporte font froid dans le dos.

Mike Daisey a notamment pu interroger une ouvrière de 13 ans qui passe ses journées à polir le verre de milliers d’iPhone. Afin de confirmer ses intuitions, il a demandé à parler avec d’autres très jeunes salariés de Foxconn et a pu s’entretenir avec d’autres travailleurs âgés de 12 à 14 ans. Selon ce reportage, environ 5% des 430.000 employés de Foxconn n’auraient pas l’âge légal pour travailler, et d’ailleurs, dans le processus de recrutement, l’âge des postulants ne serait que très rarement vérifié. Lors des contrôles, les employés les plus jeunes sont systématiquement remplacés par de plus âgés. Et Mike Daisey s’est laissé entendre dire qu’Apple serait parfaitement au courant…

Des périodes de rush inhumaines

Aussi, on apprend que si le temps de travail journalier officiel est de 8 heures, il n’est pas rare que les salariés doivent travailler 12 à 16 heures par jour lorsque la cadence s’accélère avant le lancement de produits importants. De longues heures de travail qui peuvent parfois se faire debout, et sans le droit de parler, avec des pauses très réglementées voire parfois interdites. La paye horaire est de 70 cents, soit environ 250 dollars par mois. Il n’y a aucun syndicat de représentants du personnel, et les plaintes ne sont pas enregistrées. Le reportage s’attarde également sur les baraquements exigus dans lesquels sont logés les employés (jusqu’à 15 lits empilés dans 12 m²), et le journaliste a rencontré des salariés souffrant de handicaps causés par la répétition des tâches.

Et encore, le reportage relativise, car suite à la récente vague de suicides dans ses usines, Foxconn avait décidé de quasiment doubler le salaire mensuel des employés, alors que les travailleurs agricoles de la même région gagnent en moyenne 50 dollars par mois. Reste que les chercheurs d’une vingtaine d’universités asiatiques ont récemment remis un rapport dans lequel ils comparent les usines chinoises de Foxconn à des camps de concentration.

viaDes enfants travaillent 16 heures par jour chez Foxconn….

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire