La fraude à la carte bancaire sur Internet explose selon UFC-Que Choisir

L’association de défense des consommateurs a pointé du doigt l’augmentation de la fraude sur les paiements sur Internet via la carte bancaire. Elle souhaite unifier les systèmes de sécurité des différents établissements financiers.

Alors que le nombre de paiements par cartes bancaires a progressé de 30% depuis 2002, la fraude sur les achats sur Internet ne cesse d’augmenter, s’indigne UFC-Que choisir. En 2010, ce taux s’établissait à 0,276% et était 23 fois plus élevés qu’une fraude effectuée lors d’un paiement physique. Pour résumer, l’association consumériste souligne qu’un euro de fraude est comptabilisé sur Internet tous les 360€ dépensés.

En France, lorsque les internautes effectuent des paiements nationaux sur Internet, il y a 1,18 fraude réalisé à chaque minute, souligne l’UFC-Que choisir qui s’appuie sur les études de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement. Dans ce contexte, les paiements de proximité, ceux que les consommateurs réalisent chaque jour auprès des commerçants, s’affichent comme les plus sûrs, puisqu’il n’existe qu’un taux de fraude de 0,012%, pour l’année 2010. Pour les internautes, le danger s’accroît encore davantage s’ils passent commande à l’étranger. Le taux de fraude s’élève à 1,36% en 2010. Il a cru de 102% entre 2006 et 2008.

Une fragmentation des dispositifs de sécurité

Face à ce constat, l’UFC-Que choisir s’interroge sur l’efficacité du dispositif 3D Secure, qui consiste à mettre en place un système d’authentification pour vérifier si l’internaute est bien un client et non un fraudeur. « Plutôt que d’avancer vers un système unifié, chaque banque a joué sa partition et développé son propre système. Cette cacophonie a multiplié les abandons d’achats » souligne l’UFC.

A quelques jours de la remise du rapport Constans et Pauget sur l’avenir des moyens de paiements, l’association consumériste formule plusieurs idées pour défendre les consommateurs face à cette recrudescence de fraudes à la carte bancaire. L’organisme propose la mise en place obligatoire d’un système d’authentification unique « après concertation entre banquiers, commerçants et représentants des consommateurs ». Par ailleurs, il est conseillé que les banques envoient systématiquement les confirmations de paiement sur Internet via les espaces personnels des sites bancaires et par SMS ou email.

viaLa fraude à la carte bancaire sur Internet explose selon UFC-Que Choisir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire