Windows Hello : Microsoft s’affranchit enfin des mots de passe et réinvente le Passport

Microsoft a partagé quelques informations sur les dispositifs de sécurité de Windows 10 et introduit notamment Windows Hello.

Précédemment, Microsoft expliquait avoir rejoint l’alliance FIDO afin d’implémenter la norme FIDO 2. au sein de Windows 10. Le système disposera donc d’un framework universel proposant une authentification sans saisie de mot de passe, jugée plus sécurisée. En théorie, Windows 10 pourra donc être déverrouillé par la lecture des empreintes digitales, de la reconnaissance faciale ou de l’iris.

Windows Hello : la fin des mots de passe

Microsoft explique plus précisément avoir travaillé sur une nouvelle fonctionnalité baptisée Windows Hello, laquelle fera son apparition au sein de Windows 10. Cette dernière sera disponible sur les machines dotées d’un lecteur d’empreintes ou intégrant une caméra RealSense 3D prochainement mise à disposition par Intel.

Pour la reconnaissance de l’iris et du visage, Windows Hello nécessite en effet une caméra infrarouge jugée bien plus précise qu’une simple webcam quel que soit la luminosité de l’environnement.
Windows HelloWindows Hello

Le Microsoft Passport, nouvelle génération

En parallèle, la firme de Redmond présente le projet Microsoft Passport proposant aux administrateurs et aux développeurs d’applications ou de sites Web d’implémenter un mécanisme d’authentification ne nécessitant pas l’envoi de mots de passe. Aucun mot de passe ne sera donc stocké sur des serveurs externes et potentiellement récupérés par des hackeurs.

Passport procédera à l’identification de la personne, soit par l’envoi d’un code, soit par reconnaissance biométrique pour les machines compatibles avec Windows Hello. Lorsque le dispositif est en mesure d’assurer que la personne utilise bien sa propre machine, il pourra d’emblée ouvrir toutes les connexions vers les applications et les sites compatibles.

Microsoft précise que les informations biométriques sont stockées de manière sécurisée sur l’appareil et ne seront pas partagées pour tenter d’identifier l’utilisateur sur le Web. Quoi qu’il en soit l’équipe précise que le Passport et Windows Hello seront proposés aussi bien auprès des particuliers qu’aux entreprises.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire